Bois de terrasse

Bois de terrasse

© Hout Info Bois

www.outdoorwoodconcepts.be

 

Le bois est un matériau naturel et chaleureux. Certaines espèces présentent, en outre, une longévité de plus de cinquante ans et ne demandent que peu, voire pas d’entretien. Autant de caractéristiques qui en font un matériau idéal pour les terrasses.

Quelle espèce de bois ?

Une terrasse est exposée au vent et aux intempéries. Le bois doit donc bien résister aux variations climatiques et à l’humidité. Il doit aussi être suffisamment Bois de terrassesolide et résistant à l’usure. Seuls le bois présentant une classe de durabilité naturelle élevée, le bois préservé de manière professionnelle selon un procédé A4.1 et le bois traité à haute température conviennent pour ce type d’utilisation extérieure.                                                                       © Lignum

 

 

 

Bois de terrasseLe padouk d’Afrique (classe I), l’angélique (I), le cumaru (I), l’ipé (I), l’itauba (I), l’afzelia (I), le jarrah (I), le châtaignier (II), le merbau (I-II), le moabi (I), le massaranduba (I), l’afrormosia (I-II), l’amarante (I-II), le robinier (I), le sapupira (II), le jatoba (II), le makoré (I), le chêne (II-IV), le tali (I), le tatajuba (I-II), … sont autant d’espèces suffisamment durables pour le bois de terrasse.

Les espèces résineuses tendres tels que l’épicéa, le pin, le douglas, l’Oregon pine et le mélèze peuvent également être utilisées en terrasse, moyennant une préservation adéquate ou un traitement à haute température. © Hout Info Bois
www.greenarchitects.be

Consultez le tableau synoptique Espèces de bois pour usages extérieurs (pdf)
En savoir plus sur la préservation du bois à l’extérieur
En savoir plus sur le bois traité thermiquement (pdf)

Pose d’une terrasse en bois
Une terrasse en bois nécessite un support stable comme un stabilisé légèrement perméable et d’une mebrane de type polypropylène (et anti UV) qui empêche le développement des mauvaises herbes. Le béton convient aussi si vous l’accompagnez d’un bon système de drainage. Lors de la pose, veillez à préserver une distance suffisante entre les chevrons (30 à 55 cm) et entre les planches (4 à 10 mm). Utilisez des vis en acier inoxydable pour éviter la corrosion des fixation. Fixez les vis à environ 3 cm de l’extrémité de la planche.
En savoir plus sur les principes de construction des terrasses en bois (pdf)

Entretien de la terrasse
Une terrasse en bois ne demande que peu, voire pas d’entretien.Bois de terrasse

En savoir plus sur l’entretien des terrasses en bois (pdf)

© Hout Info Bois www.greenconcepts.be

Grisaillement naturel
La lumière du soleil provoque le grisaillement naturel et uniforme du bois. Cette décoloration n’a aucune influence sur les propriétés mécaniques ou sur la longévité du bois. Si vous souhaitez conserver la teinte originale du bois, appliquez quatre couches d’une huile pigmentée sur votre terrasse et veillez à bien respecter les temps de séchage entre les couches. Il vous suffit ensuite de poncer légèrement la surface du bois après deux à trois ans et de renouveler la couche de finition.

Stries moins glissantes ?
Les terrasses en bois présentant une surface striée ne sont pas moins glissantes que les surfaces planes. Les stries recueillent les particules de poussière et d’humidité et favorisent la prolifération d’algues. Un simple produit algicide vous permettra d’éviter ces désagréments et les glissades par temps de pluie.Malgré ces inconvénients (accumulation de saletés et glissance, la présence de stries sur les bois de terrasse peut masquer certains défauts du bois comme de légères fentes ou écarts entre les planches qui peuvent apparaitre au fil du temps.

 

Bois de terrasse Bois de terrasse
© Hout Info Bois
www.wardenier-decoker.be
© Lignum

Bois de terrasse terrashout terrashout
© Hout Info Bois
www.wardenier-decoker.be
© Hout Info Bois
www.greenarchitects.be
© Hout Info Bois
www.studioverde.be

Essences liées